Bref historique Orchestre

 


L’Orchestre Philharmonique de Molsheim a été fondé peu avant le deuxième conflit mondial par Emile Simon.

Dès 1945, après l'interruption de la Guerre, Emile Simon reprend sa baguette et s'attache à constituer une formation instrumentale équilibrée.
Très vite, l'Orchestre est de toutes les fêtes, assure l'encadrement musical des représentations théâtrales et monte plusieurs Contes de Noël musicaux.
A partir de 1965, il réalise une série d'opérettes, dont les représentations connaissent le succès et forgent son renom : Rose-Marie, L'Auberge du Cheval Blanc, Le Pays du Sourire, Comtesse Maritza, Princesse Czardas.
En 1978, ses activités musicales sont récompensées par le Bretzel d'Or de l'Institut des Arts et Traditions Populaires d'Alsace, et, la même année, il inaugure la formule du grand concert annuel de mars, donné en la salle de la Monnaie.

A partir des années 80, Jean a codirigé l’Orchestre avec son père, avant d’en prendre la direction seul après le décès d’Emile Simon le 25 novembre 1990.
Sous sa baguette l’Orchestre a progressé et a pu aborder un répertoire de plus en plus large, allant de la musique romantique aux grands airs d’opéra, du jazz symphonique aux célèbres et non moins redoutables musiques de film.
Le rayonnement de l’Orchestre s’est fait de plus en plus important, et parmi les points culminants de ces dernières années, nous citerons, le Cèdre d’Or en 1996, l’inauguration du mémorial d’Alsace Moselle à Schirmeck le 18 juin 2005 et l’Oscar des Cèdres d’Or en 2012.
Le public se souvient des grands concerts de mars à la salle de la Monnaie mais également des récentes prestations, notamment celles en collaboration avec le Chœur d’Hommes 1856 à l’Eglise des Jésuites de Molsheim.

Guillaume LABEYLIE succède à Jean Simon à la direction de la formation en novembre 2019.